Le Centre International de Reiki
  • Le Centre International de Reiki
  • Le Centre Belge de Reiki
  • Reiki
  • Groupe
  • Lionel Goutte

Lors du 7e Congrès Reiki Usui à Evian les Bains en mai 2012, John Curtin nous a donné un formidable message d'espoir avec les progrès faits par sa fondation SAUCE pour la diffusion du Reiki dans le monde hospitalier. Voici un résumé de son intervention.

John Curtin a créé en 2005 la "Fondation Sauce" qui forme des praticiens Reiki et propose du Reiki gratuitement dans divers établissements madrilènes et maintenant en Amérique du Sud (Nicaragua, Equateur, Mexique et Brésil).

La Fondation travaille avec divers organismes :

 - La Croix Rouge pour les toxicomanes

 - Une mutuelle de santé : Sanitas

 - Médecins sans Frontière, etc.

Elle a formé 8000 élèves (dont 30 chirurgiens) et aussi 400 volontaires qui donnent des soins gratuits dans les Hôpitaux.

Les séances de Reiki

Ils ont d'abord offert leurs services dans les prisons : 3000 séances faites dans les quatre prisons de Madrid depuis 2005.

Ils travaillent maintenant dans les hôpitaux, pour les malades et pour le personnel : 200 volontaires donnent une ou deux séances par semaine pour les malades hospitalisés et prolongent, si besoin, leur action au domicile des malades après leur retour.

Exemples:

- Dans l'hôpital Ramos et Cajal : 120 volontaires donnent 150 séances par semaine en hôpital de jour dans une salle spécifique. Depuis le début, ils ont donné 4000 séances.

- Dans l'hôpital Puerta de Hierro : 150 volontaires donnent 200 séances par semaine et ont donné 3000 séances depuis l'an dernier, surtout pour le traitement de la douleur.

- Plus de 800 séances ont été données à des membres du personnel sanitaire depuis 2008.

La Fondation a en projet de travailler dans les services d'urgence et lors des transplantations d'organes.

Formations :

Depuis le début ils ont donné des formations à plus de 5000 professionnels de 20 hôpitaux et à environ 1000 membres de la famille des patients de l'Hôpital, surtout aux parents d'enfants hospitalisés.

Ils diffusent 2000 manuels par an, des brochures mises à disposition dans les salles d'attente et des livrets spécifiques pour le personnel sanitaire.

Pour la réussite d'une activité en Hôpital (séances et formations)

- Donner une bonne image de son organisation : logo sérieux, carte de visite, papier à en-tête, page internet...

 - Déterminer son champ d'action : Hôpitaux, centres de santé (moins bureaucratiques en général), écoles d'infirmières, ordre des infirmières, les facs…

 - Identifier la voie d'accès et la personne de contact : contacter les services d'assistance aux patients, de volontariat, des médecins de particuliers hospitalisés, la formation continue, des écoles, des syndicats...

 - Définir le "produit":

- Caractéristiques des cours (intensif, durée, pratique/théorie, niveaux …)

- Contenu : petit descriptif facile à comprendre, schémas...

- Horaires possibles en fonction du fonctionnement de l'hôpital ; hors ou pendant le travail…

- Leur fréquence…

- Coût : gratuit ou non

 - Le matériel didactique doit être de qualité

 - Créer une documentation appropriée : CV, carte de présentation, descriptif du produit avec des références aux 180 études cliniques disponibles sur internet (dont plusieurs dans le dossier "Reiki dans les Hôpitaux" en français), un rapport d'activité, un accord de collaboration en blanc, une fiche pour un registre, un questionnaire de qualité pour les patients et les élèves (si on fait des cours), un registre de l'Agence de Protection des Données, une forme d'identification appropriée (badge, carte, brassard)

 - Elaborer une stratégie avec une progression dans le temps : liste de contacts, registre à tenir à jour (qui, quand, où, quoi) et un calendrier

 - Une fois en activité :

- Maintenir le contact avec les autres structures déjà contactées

- Etre rigoureux, ponctuel, faire noter sa présence

- Ne pas se décourager et être patient

Pour terminer, John Curtin est à votre disposition pour toute information complémentaire : www.federeiki.es et http://fundacionsauce.org/mision.htm; E-mail : [email protected] ; Tél. +34 951 021 328.

Résumé réalisé par Jean-Marc Locoge