💬 Voulez-vous m'envoyer un témoignage ? Il pourrait être utilisé sur internet (Page Témoignages du site, Facebook, dans mes mails etc).

Envoyer un témoignage

[email protected]

Index de l'article

Témoignage de Stéphanie
Depuis ma formation au premier niveau, je me sens "connectée" aux énergies, je ressens le besoin de donner aux autres. J'ai l'impression que l'énergie est toujours là avec moi et je peux en disposer pour moi et pour mes patients en massages. Une de mes clientes avaient très mal au niveau de la sciatique après le massage et un jour de repos, cette dame est revenue vers moi et m a annoncé que la douleur était partie! maintenant je ne me prétends pas guérisseuse loin de là et je suis bien consciente qu'une sciatique ne se guérit pas ainsi mais le fait de la savoir soulagée m a grandement contentée.

Stéphanie
Reiki 1er niveau
Formation du 22-23 décembre 2012
Massothérapeute à l'institut Aux portes du Riad
Rue des vennes 166
4020 Liège. Possibilités de  déplacement à domicile en soirée.
Région liégeoise.


Témoignage de Joëlle Petit

Avant, étant d'une nature entière et "franche", à force de vouloir venir en aide aux autres, je me brûlais les ailes, et c'était très douloureux.
Ce passage au premier degré, m'a fait acquérir une certaine forme de "lâcher-prise", ou d'attitude Zen, même si mon tempérament n'a pas changé.
Le reiki fait partie de moi, je l'emploie lors des séances en massothérapie, et même en dehors de mes séances.

Mon intuition s'est encore plus développée, et mon ressenti continue de grandir.

Je me suis inscrite à l'initiation au premier degré, parce que le mot "Reiki" résonnait de plus en plus dans mon être, j'ai compris pourquoi.

Joëlle Petit

Massothérapeute, réfléxologue plantaire

0487.63.43.24
Rue Joseph Van Malderen, 19 à 1310 La Hulpe


Témoignage de Filippo Fortuna
Avant l'initiation, j'ai toujours été un pessimiste et un angoissé (c'est peut-être de moi que tiens mon fils, au cérré !!). Chaque fois que quelque chose de positif m'arrivait, je pensais tout de suite que j'allais le payer par de nouveaux soucis ou problèmes. C'est surtout pour cela que je m'étais intéressé au Reiki depuis longtemps.
Depuis mon initiation et grâce aux séances que je m'autoadministre (avec toujours le même plaisir !!), je ressens un meilleur état d'âme vis à vis de ce que j'ai décrit ci-dessus. Il me semble que je parviens à prendre la distance, vis à vis de mes soucis, nécessaire pour qu'ils ne me rattrapent plus, je les "gère".
L'initiation m'a ouvert "les portes", elle m'a donné les moyens, la méthode; l'esprit y était déjà, il n'attendait que cela je pense.
Je mets en pratique ces 5 principes du Reiki que j'énonce tous les matins en me levant "juste pour aujourd'hui, ..." et je constate que je me sens vraiment mieux, je vis normalement.
Merci pour tout, Lionel
Filippo Fortuna
Retraité
0479/65 92 34

Rue du Maalbeek 4
1950 Kraainem

Témoignage de Gina Dittel 
J'ai passé ma première initiation Reiki en 2011, à un moment de ma vie qui n'était pas facile pour moi. Le Reiki m'a aidé à lâcher prise et à prendre de la distance. Après l'initiation j'ai respecté les 21 jours d'auto traitement et de cette façon j'ai trouvé un nouveau rythme dans ma vie et j'ai retrouvé mon équilibre. 
Merci, Lionel !
Gina Dittel
Rue de Stockel, 73
1950 Kraainem

Témoignage de Pascale
Il y a trois ans (en septembre 2009), je me suis inscrite à la première initiation avec pour objectif d'ajouter un « outil supplémentaire » à ma pratique thérapeutique.
Je fus très surprise de constater que c'est moi qui en ai le plus bénéficié. C'était le bon moment pour moi de me révéler des dons insoupçonnés (dons que chacun de nous possède !).
Immédiatement, j'ai pu donner des séances de Reiki à autrui. D'autre part, j'ai constaté que la durée de traitement de mes patients était plus courte.
J'ai, dès lors, ressenti le besoin de transmettre cet enseignement et je me suis inscrite aux trois autres niveaux que j'ai réalisés en l'espace de huit mois.Ce fût très intense ! Mon développement personnel s'est accéléré à une vitesse incroyable proportionnellement à l'élargissement de mon canal de transmission énergétique. Aujourd'hui, je suis très heureuse d'être là où je suis grâce au Reiki.
Je vis plus harmonieusement malgré les obstacles qui se présentent.
Je remercie de tout cœur mes Guides de Lumière qui ont permis que nos chemins se croisent Lionel. Je te remercie de m'avoir soutenue dans ma démarche d'apprentissage rapide.
Quelle aventure magnifique sur ce Chemin d'Amour Inconditionnel !
Namas té.
Pascale. 

Témoignage de Nicole
Lionel m'a demandé de rédiger un témoignage par rapport à mon initiation Reiki.

J'ai mis quelques jours avant de l'écrire car le changement est si fondamental qu'il est difficile à résumer.
Bien sûr, cela ne s'est pas fait en un jour, la mutation s'est installée progressivement et d'autres outils sont venus enrichir ce qui avait été amorcé grâce à Lionel.
La différence essentielle dans ma vie est qu'au lieu d'attendre quelque chose de l'autre ou du monde, j'ai appris à donner, mais un vrai don, sans rien attendre en retour.
Je pense que nous sommes le résultat de nos pensées, le monde extérieur est le reflet de notre intérieur. En m'emplissant d'amour afin d'envoyer de l'énergie, cet amour reste présent et a fini par changer mon quotidien. Mon monde intérieur est plus agréable et plus beau. Il en va donc de même avec le monde extérieur.
En bref, la vie est belle !
Celui qui reçoit l'énergie en bénéficie forcément aussi, c'est le but.
C'est donc une opération gagnant/gagnant.
Nicole

Témoignage de Annick De Jonghe, Bruxelles
experte Feng Shui - géobiologue

Le niveau 2 de formation Reiki a donné une dimension extraordinaire dans mon métier qui est l'harmonie des lieux.
Le niveau énergétique de l'habitat est plus élevé avec la pratique du Reiki,la dynamisation des correcteurs est mesurable.
Les symboles neutralisent des déficiences telluriques. 
Ravie de pouvoir donner cette dimension aux personnes qui sont à la recherche d'un environnement ressourçant, je remercie  Lionel pour la qualité, le professionnalisme, la passion de son enseignement dans un climat éthique et chaleureux.
Annick.

Témoignage de Nathalie Hourman, La Hulpe

Le Reiki m'a aidé à me libérer de mes vieilles blessures, il m'a permis de me connecter comme jamais à mon âme, à mon être, m'a fait comprendre et réaliser toutes les choses que je savais déjà, mais qui n'étaient pas encore présentes en moi, que je n'appliquais pas encore.
Ma rencontre avec le Reiki me permet de dire aujourd'hui que j'ai confiance en la vie !
Les initiations Reiki sont à mes yeux un fabuleux outil de développement personnel et Lionel, un grand Maître et enseignant.
Nathalie.


Témoignage de Pascale
Bonjour Lionel,
Je vais bien, merci. C'est moi qui vous remercie car le Reiki m'apporte énormément ainsi que votre intégrité lors de l'initiation.
En effet, lors de ma première initiation, j'ai revécu un moment très douloureux dans ma vie; la mort accidentelle de mon frère il y a 24 ans maintenant. Il m'était impossible ce jour là de m'exprimer tant la douleur et l'émotion étaient présentes...
J'ai eu très difficile pendant les 21 jours d'intégration.
L'année qui a suivi le décès de mon frère, j'ai commencé à faire des crises d'hypoglycémie et ce, de plus en plus importantes.
Tout les examens passés étaient bons, je devais "faire avec" me disait le médecin et suivre un plan diététique.
Pas facile à gérer du tout lorsque l'on est sportive. Donc voilà, cela faisait 23 ans que j'avais ce problème!
Et puis, comme par magie, depuis ma première initiation j'ai fait de moins en moins de crises et aujourd'hui, c'est terminé!
Quel bonheur !
Alors voilà, c'est avec grand plaisir que je partage mon témoignage personnel
Vous pouvez si vous le désirez le transmettre aux initiés.
A bientôt,
Amitiés
Pascale 

Témoignage de Aline

J'ai fait appel à Lionel quand je traversais une période difficile de ma vie.
Il m'a beaucoup aidé à traverser cette épreuve et le Reiki m'a permis de retrouver la paix intérieure et d'avoir confiance pour l'avenir.
Le Reiki apporte beaucoup de bien-être pour soi et pour les autres.
Lionel est un excellent praticien et enseignant, il est bienveillant et toujours à l'écoute.
Aline, Bruxelles.


Témoignage de H.A.
Le Reiki m'a ouvert les yeux sur la spiritualité et l'Univers... avant j'étais très mentale et ne croyais que ce que je voyais.  En quelques mois toutes mes croyances et ma vision de la vie ont balancé.  Mais les débuts ont été difficiles pour moi, car ma dépression a été accentuée et mes maux chroniques aussi.
Depuis 1999 je consommais des médicaments pour dormir (anxiolitiques) et j'étais soignée pour dépression les 2 dernières années, et bien je ne prends plus rien depuis juillet (1er niveau Reiki mi-avril de cette année) et en plus je dors comme un bébé:)
Fin octobre j'ai été initiée au niveau 2 du Reiki ... j'ai donc reçu les symboles.  Mais bien entendu, il faut pratiquer pour voir les résultats et malheureusement je ne suis pas une assidue, je ne pratique pas régulièrement sauf en cas de besoin .. et donc je ne vois pas toujours les bénéfices que je peux normalement en retirer..

H.A.


Témoignage de Margaux Hoebeke
Avant l'initiation, je me sentais très bien dans ma vie. La plupart du temps, j'avais l'impression d'être en équilibre, connectée aux gens et au monde. J'étais attirée par la spiritualité en général, un domaine qui me parlait et me donnait envie d'expérimenter/de comprendre mieux les gens, les choses, le monde, un peu tout ça. Le Reiki était donc une évidence, quand j'en ai entendu parler pour la première fois.
Maintenant, je me sens encore mieux ! Avoir découvert le Reiki et son potentiel de partage a été une expérience très riche. Maintenant, c'est un plaisir de pouvoir en donner consciemment aux gens autour de moi, quand ça va bien ou quand ça va mal. C'est aussi rassurant de savoir que cela existe, que ça requinque, et que toute cette énergie circule partout, tout le temps. Connaitre et vivre le Reiki me rend plus heureuse, j'ai l'impression de voir le monde plus positivement. Sans compter les soirées de partage, que je trouve être de très belles initiatives, pleines de positif !  Aller à une soirée de partage Reiki, c'est devenir un soleil qui rayonne d'énergie. Donner du Reiki à un bébé ou à quelqu'un qui stresse, ça le calme. Donner au jour le jour, ça m'enrichit.
Margaux Hoebeke
Traductrice
0472/60.46.31

Témoignage de Eric Delfosse
Avant de rencontrer Lionel, j'ignorais ce qu'était le Reiki. Avec mon esprit cartésien de l'époque, il était impensable pour moi qu'on puisse « manipuler » une quelconque énergie avec des « passes magiques ».

Jusqu'au jour, voici des années, où une dame m'a fait rencontrer – aux Sables d'Olonne – un personnage qui m'a soumis à une séance de ce que j'appris bien plus tard être du Reiki. Une séance qui m'a secoué, tant psychiquement que physiquement. Mais qui m'a fait un bien fou.
À la suite de quoi, j'ai rencontré Lionel. Qui m'a initié au Reiki.
Et au fil des années, je suis devenu praticien, j'ai passé les différents niveaux, pour terminer maître enseignant.
Pour bon nombre d'Occidentaux, le Reiki ne serait qu'une manière plus ou moins magique d'apporter une meilleure santé. À soi-même, et aux autres. Mais cette énergie universelle apporte bien plus que cela. Le Reiki m'a apporté pas mal de « lumière » dans ma vie. Il m'a aidé, par exemple, à faire des choix, à relativiser, à me relaxer, … Au fur et à mesure des initiations et de la pratique sur moi-même, je me suis rendu compte que je devenais de plus en plus ouvert à bien des choses.
Alors, le Reiki, à consommer sans modération ? Assurément ! Et même si vous n'en ressentez pas les effets immédiatement, sachez qu'une séance de Reiki n'est jamais perdue.
Ce que j'ai écrit ressemble un peu trop à une publicité, allez-vous dire ? Hé bien, peut-être, mais en tout cas, c'est mon ressenti par rapport à l'énergie universelle… À vous d'essayer… Je vous laisse seul juge…
Je suis certain que vous découvrirez, comme moi, un Lionel … humain, tout simplement. Attentif, prévenant, avec une pointe d'humour et juste ce qu'il faut de fermeté… Nous sommes bien éloignés des descriptions caricaturées par des organisations qui tentent de discréditer, par tous les moyens possibles, tout ce qui n'est pas conventionnel !
Éric G. Delfosse
Mon blog : http://www.sante-a-la-lune.com
Me rencontrer : Rue d'Anthée, 44A – 5644 Ermeton sur Biert
Me contacter : [email protected] 

Témoignage de Sophie Dubois
J'ai passé ma première initiation au Reiki il y a onze ans déjà... et chaque niveau m'a donné envie de connaître le suivant, jusqu'au niveau de Maître Reiki que j'ai passé en 2005. Si je regarde en arrière, je dirais que le Reiki a donné un sens à ma vie, en faisant petit à petit ressortir ce que je suis vraiment. Avant ma première initiation, j'avais peu conscience du monde invisible qui nous entoure, j'étais seule et le but de mon existence était très flou. J'obéissais à mon éducation, à la société, je vivais un peu mon existence en somnambule. Ce qui m'a le plus frappé lors de mon premier niveau de Reiki, c'est une présence, la présence de cette énergie dans mes mains que je n'avais jamais ressentie auparavant. Plus jamais je ne me suis sentie isolée, l'énergie a renoué le lien avec la Source et je ressens de plus en plus l'invisible, les rêves, les défunts, les intuitions, les guides. Une fois activé, le Reiki continue à fonctionner même quand on ne l'utilise pas et il permet de clarifier beaucoup de choses. Il apaise, il soigne et c'est un langage universel à utiliser pour aller vers l'autre dans le respect et l'amour.
Pour résumer, je dirais que le Reiki m'a permis de renouer avec une dimension plus spirituelle de l'existence, d'aider les autres, de soigner mes petits maux (Reiki aspirine...), de plonger dans l'exploration de mon mental avec ce précieux garde-fou et de profiter beaucoup plus pleinement de mon existence. A conseiller !
Sophie Dubois
Artiste-peintre et écrivain
Site : http://sophiedubois.blog4ever.com/blog/index-207705.html
Tel : 02 779 81 60
Email : [email protected]

Témoignage de Yollande
Avant d'être initiée au Reiki, j'avais l'impression d'être bloquée, d'être arrivée au bout de ce que je pouvais faire, de ne pas pouvoir aller plus loin, tout en ayant la sensation qu'il fallait changer quelque chose.  Je ne savais pas comment, c'était très frustrant.
Maintenant, je me sens libérée, plus sereine, plus ancrée et beaucoup  plus confiante dans la vie. C'est inexplicable, c'est comme ça.  Je le ressens.
Depuis, j'ai commencé des études, alors que je me posais des tas de questions avant.  Ici, tout ce que je me suis dit c'est : j'y vais, on verra bien au fur et à mesure si cela est possible à concilier en travaillant temps plein.  Inimaginable auparavant, j'ai toujours eu besoin de tout planifier, d'être sûre de savoir où j'allais de peur d'échouer.
Aujourd'hui, je suis capable de me laisser porter par la vie.  Je sens que ce n'est qu'un début, que je vais continuer sur cette voie, et je m'en réjouis.
Lorsque je suis démoralisée, je me donne du Reiki.  Je retrouve ainsi mon équilibre.
Yolande

Témoignage de Tomomi Fuse
I wanted to learn REIKI and I wanted to use it for someone and myself.

I can treat by myself physicaly and mentaly. Then I have confidence in myself. I can control by myself.

If I didn't get initiations, I couldn't have any confidence. Especially 3rd degree's initiation is so powerful. I can feel REIKI energy, effects of REIKI.

I often reserved with strangers.But when I do REIKI before go to in the strangers,it's really works.I can enjyoy that time. When I do REIKI by myshelf before go to bed, I can sleep well.

When I feel something not good,REIKI helps me a lot. Reduce pain, anxiety, negative thinking, bad behavior.... I think I don't have to feel fear.

Sometimes my friends recomend me do REIKI, I really glad to do. It's my pleaser to contribute for someone.

Tomomi FUSE

menagere

0470560466

Avenue Franklin Roosevelt 123,9D,

1050 Brussels

Témoignage de Christine
Il est difficile de résumer plusieurs années en quelques lignes. J'ai découvert le Reiki en 2005, année de ma première initiation. Ayant vécu des choses très difficiles, j'avais déjà fait, avant cela, un parcours de recherche personnelle par la tarologie et l'énergie. Mais il me manquait une structure... que m'a apportée le Reiki.

J'ai pu "affiner" ainsi mon ressenti et me reconnecter encore plus profondément à ce qui m'entourait.
Après quelques mois, j'ai passé le second niveau et l'utilisation des symboles a encore renforcé cette connexion.
Il est impossible de transmettre par des mots les émotions, les remises en question, les cadeaux de l'Univers...en fait les hauts et les bas inévitables à tout travail sur soi.
J'ai ensuite continué et passé les deux derniers niveaux à un an d'intervalle et à chaque fois encore... beaucoup de découvertes.
De très belles citations ont été faites. Dans mon évolution personnelle, il y en deux qui m'ont particulièrement touchée.
"Il y a une chose pire encore que les chaînes, c'est de ne plus en sentir le poids" et
"Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit"  de Khalil Gibran".
Et même si la nuit peut, parfois, paraître très longue, j'ai appris qu'il ne faut pas " lâcher" mais continuer la route car il y a toujours la Lumière et l'espoir au rendez-vous.
Mon Maître de Reiki m'a fait comprendre une chose essentielle...ne jamais fermer la porte du coeur et que pardonner...même pour des choses "impardonnables" pouvaient faire des miracles car à ces moments là on sent son coeur se gonfler d'Amour...et on dit Merci à la vie!
Christine. 


Témoignage de André Moons, Welkenraedt
Pouvons-nous décemment prétendre que notre mode de vie, pour la plupart, nous convient parfaitement ? : ben non...
N'y a t-il pas de (trop) nombreux moments où la vie dite moderne ne pèse pas ? : hélas oui.
Et ces moments où on voudrait tout « foutre en l'air », parce qu'on a marre d'être traité « comme cela » au travail, à la maison ou qu'on n'a pas un moment à soi? : cela m'est trop souvent arrivé.

Qui ne rêve pas de ce moment à soi, où on pourrait prendre un peu de recul, de se retirer dans sa bulle de faire une introspection, de ranger les choses dans son esprit, d'y voir plus clair ? : ben moi, bien sûr !
Et la part de rêve, de ce qu'on a vraiment envie de faire et non de ce que l'on est plus ou moins « obligés » de faire, car l'argent est dur à gagner, car les journées sont longues et pénibles, que pour finir on ne se déconnecte plus de ses soucis; oui cette part de rêve, y croit-on encore vraiment ? : j'y aspire évidemment.
Le « je n'ai pas le temps, c'est pas pour moi » ne finit pas par être la seule définition de vie que l'on s'accorde ? : souvent, oui.
Combien de fois cette vie dure et sans répit devra vous amener au bord de la dépression, du « burn out » de la fatigue chronique, des disputes ? : trop de fois.
Puis les malaises apparaissent, parce qu'on a toujours pas voulu entendre les messages d'alertes : maux de tête chroniques, mal au dos, irritabilités incompréhensibles... (lui qui est d'habitude si doux, on ne le reconnaît plus !) : je n'ai que trop connu ces sales périodes.
Si ce n'était pas déjà assez, s'ajoutent maintenant la peur permanente de perdre son emploi, la crise, les emprunts...
Et l'angoisse monte encore d'un cran, on ne voit plus très bien comment s'en sortir, et l'avenir, n'en parlons pas... : oui, n'en parlons pas, surtout pas...
De plus en plus de personnes se rendent compte qu'il y a quelque chose à faire, mais quoi ? Tenir, tenir et encore tenir ?
Espérer tous les jours sa pension à partir de quarante ans ? :...bof.
Et si ...
Je donnais à ma vie un nouvel éclairage ?
Je consacrais ne fût-ce qu'une heure par jour à vraiment me couper de l'extérieur ?
Ainsi ...
Je me dirais prêt à faire un effort pour changer, passer un moment consacré à moi, moi seul, et employer une méthode de vie différente dès que je le peux ?
Je reviendrais à mon « moi essentiel » de temps en temps, le temps que mon esprit et mon corps se rejoignent, pour ne faire plus qu'une et même personne ?
Je prendrais conscience que cette « vie de fou » me dévore tout entier, et pourquoi, pour qui ?
Je découvrirais qu'il y a peut-être moyen de prendre ma vie par un autre bout, laissant la place à ce que je suis vraiment, à des satisfactions, à un bonheur d'être, tout simplement ?
Le REIKI m'a amené cette quiétude, cette relaxation, cette action apaisante, ce détachement momentané (ou plus, si je le désire).
En passant par le REIKI, j'ai appris, à mettre un bouclier entre mon énergie vitale et le trépignement du monde, sans pour autant s'en isoler.
C'est mon attitude, ma perception du monde que je commence à changer, en faisant mien le détachement que j'ai puisé dans le REIKI.
Le monde, lui, reste qu'il est, mais ma façon de l'appréhender change.
En pratiquant le REIKI, quel qu'en soit mon niveau d'implication, je décide de ne plus me laisser envahir par toute cette vitesse de ce que je considérais encore il y a peu comme l'ensemble de mes « obligations » avec lesquelles je me confondais, sans barrière, sans possibilité de prendre du recul par rapport au tourbillon de mon « ancienne » vie.
Et, là, je sens une sensation nouvelle me pénétrer doucement : ma sérénité intérieure.
Je commence à voir que dans mon travail, j'offre toute ma compétence, et j'en conçois du plaisir.
Je remarque aussi, mon expérience aidant, qu'il y a bien quelques domaines où je pourrais améliorer mon attitude: à la maison, par exemple ces vieilles habitudes qui me pèsent d'ailleurs plus qu'elles ne me rendent service, mon père, ma femme, mes amis, peut être trop souvent laissés à l'écart, vu que je ne trouvais plus le temps d'observer quoique ce soit, tranquillement.
De plus le REIKI ne me laisse pas seul dans cette évolution ; m'offrir une séance REIKI, c'est savoir que je vais être accompagné par un praticien formé, pas un charlatan, mais un initié à mon écoute, qui va œuvrer pour me transmettre cette énergie vitale dont j'ai si grand besoin, pendant une heure d'une sérénité sans pareille ; j'ai la même impression que lorsque j'entre dans une église : croyants ou pas, les visiteurs chuchotent au lieu de parler, pour ne pas troubler la paix des lieux.
Ce n'est pas forcément la maison de Dieu que j'ai parcourue, mais j'en ressors empli d'un calme inhabituel.
Si cela je peux le ressentir, je suis prêt à essayer le REIKI, avec la conviction d'aller au devant d'une grande aventure de paix et de calme.
En finale, peu importe si je crois à la méthode ou non, si je me sens mieux ! ... J'ai accepté le principe de vivre autrement bien, et de le partager : je suis initié au REIKI (merci à toi Lionel !!!).
André

Témoignage anonyme
Avant l'initiation, ou plutôt avant le Reïki…
J'avais mal à la vie, surtout professionnelle. Mon cœur battait la chamade… incessamment. Je l'entendais palpiter tout le temps. Ma gorge était serrée…, constamment. Mon sommeil était, chaque nuit, perturbé, interrompu. Je perdais du poids. Tout, presque tout, me paraissait bloqué, compliqué, grippé, sans issue, coincé, obstrué. J'étais comme un nageur fou qui avait cogné et le bord et le fond de la piscine. Il nageait… croyait nager…. En fait, il ne faisait que bouger, sans logique, sans sens, sans ordre, sans queue, ni tête… Il se noyait. Je me noyais.
Mon médecin diagnostiqua un burn-out. C'était en avril, quelques mois avant l'été. J'espérais tenir le coup jusqu'aux congés, jusqu'à cette période de vacances, de calme au boulot. J'avais signalé la chose à l'un ou l'autre collègue et chef, que je croyais proches. Je m'étais confié à eux. … En juin, à quelques jours, à quelques encablures, de l'échéance de la fin du mois, tant attendue, je suis convoqué par le chef. Deux autres personnes sont présentes. Il me demande d'activer dans l'instant le certificat d'incapacité de travail que mon médecin souhaite avec insistance me remettre depuis avril. Ce que je fais, ce que je me résous à faire malgré moi, malgré l'envie de continuer, de ne pas laisser en plan la collègue, la consœur qui s'apprête à prendre le relais, ne pas la laisser seule, en difficulté… Je suis abattu… Malgré tout, je continue à travailler, en coulisse, à distance, par mail, à aller à certaines réunions dont les participants ignorent tout de ce qui m'arrive,….
Mon médecin m'invite, m'incite à certaines attentions, à certains soins… Parmi celles-ci, il me suggère le Reïki auprès de P. qu'il connaît, qui accepte de me rencontrer et de travailler avec moi. Je n'en ai jamais entendu parler. Je sais, je devine que c'est dans la continuité de sa pratique, qui m'a apporté et m'apporte beaucoup. J'y vais en confiance. Dès la semaine suivante, je me rends auprès de P. plusieurs fois par semaine… (Aujourd'hui, 20 mois plus tard, nous en sommes à une séance par mois). Progressivement, l'envie, la volonté de pouvoir me soigner moi-même, d'aller plus loin pointe le bout de son nez. P. m'invite à suivre une initiation. Il me donne les coordonnées de Lionel. Je le contacte. En novembre, l'initiation a lieu. …
Maintenant…J'ai mieux à la vie. J'ai bon à la vie, entre autres professionnelle. Reïki. Rééquilibré. Voilà plus d'un an que je ne suis plus en incapacité de travail. Depuis 12 mois, j'exerce un nouveau job, intéressant. J'ai changé d'horizon, de vie, professionnelle. Je pilote ma vie, autrement. Je gagne certes bien moins ma vie… mais je ne la perds plus, plus totalement. Elle s'écoule, plus doucement.
Il reste, il demeure, des blessures qui saignent encore, des douleurs qui s'éveillent, mais elles n'envahissent plus, plus autant, ma totalité d'être. Elles se limitent à des zones, des moments précis.
Ailleurs, c'est fluide. Ça circule. Ça germe. Ça naît. Ça rit. Ça vit.
Il y a un avant et un après l'initiation. Clic clac photo. Sans cheveux. Avec cheveux. Et entre deux, un produit miracle, qui a causé la repousse des cheveux. Le Reïki ? Non. Pas aussi simple. Plus compliqué. Moins évident. Ce n'est pas grâce à, à cause du produit miracle, du Reïki, des pastilles Reïki,  que je suis passé d'un point A à un point B, d'un avant à un après….
Il y a une conjonction d'événements, d'actions, de choix, de pratiques, d'événements, de rencontres qui y ont contribué et qui y contribuent encore aujourd'hui, et qui y contribueront encore demain. Je ne peux, ni ne veux en désigner un ou une en particulier, y mettre le doigt en disant « c'est lui » ou « c'est elle ». C'est comme un faisceau, un fagot… constitué de plusieurs branchages,… parmi eux, le Reïki.
Résultats tangibles…Quoi qu'il en soit, pendant et après les soins (avec P., en séance individuelle, en groupe de pratique avec Lionel), mon ressenti est souvent puissant, fort, empli de chaleur, de fluidité, de bien-être, de clarté, de calme.
Mon épouse m'a déjà dit que j'étais transfiguré en revenant d'une séance. Je l'ai soignée à l'une ou l'autre reprise. Elle exprima les mêmes ressentis.
Je ne sais pas être très précis. C'est diffus. Cela me dépasse, dépasse mon entendement.
Je me sens branché, ancré.
Quoi qu'il en soit, je pratique, en continuité, en régularité avec la sensation, la conviction profonde que c'est bon, bon pour moi, et sans doute pour bien d'autres.
Concernant Lionel, je me sens respecté dans mon parcours, dans l'intimité de celui-ci, de là où j'en suis avec le Reïki. Reïki-libre.


Témoignage de Patricia et Roland
Patricia ma femme et moi Roland etions partis en vacance en tunisie au mois de mars ma femme ayant des problèmes de genoux au bout de quelques jour elle avais de sérieux problème pour se déplacée au point de songer a rentrée ,un jour au bord de  la piscine nous rencontrons une dame qui avais remarquer nos problèmes.
Elles nous demande si nous connaissons le reiki nous avons répondus que non ,elle nous a expliquer plus ou mois de quoi il retournais , l après midi nous avons demander si elle pouvais faire une séance ce quelle a fais ma femme revenue dans la chambre après la séance c est endormis deux heures .Au réveil  nous nous somme préparée pour aller souper et dans le couloir je fit quelle marchais presque normalement sans s en rendre comte et pratiquement sans douleur .et au bout de quatre séance ca allais de mieux en mieux .de retour a la maisons nous avons chercher un maitre enseignent et nous nous somme initié au premier degré au moi de mai ensuite nous avons put guérir soulagée nos deux filles qui soufrais de tendinite depuis des années depuis j ais passer le deuxième degré le 15 décembre.l enseignement du reiki nous a apporter plus de sérénité  dans notre couple.

Patricia et Roland

Témoignage de Solange van der Stock
En fait j'ai été initiée au premier degré à 49 ans, deuxième degré le jour où nous fêtions mes 50 ans et ce n'est qu'à 62 ans que j'ai passé ma maîtrise. J'ai à présent bientôt 64 ans (12-2012).
Le Reiki m'avait déjà apporté beaucoup, je ne voyais pas l'utilité de passer un troisième degré, mais j'ai rencontré un maître (initiation tibétaine) et cela m'a donné l'envie de passer ce troisième degré, qui pour moi me donne l'occasion d'enseigner si nécessaire et m'a remise sur les rails. Pendant 12 ans, j'utilisais le Reiki, mais pas régulièrement, surtout pour des cas difficiles de mon entourage, famille, enfants etc ... et puis j'ai commencé à l'utiliser dans ma carrière, d'abord chasseur de tête et puis directrice des Ressources Humaines. Et là, cela m'a vraiment beaucoup aidé en plus de mon astrologie. J'avais parfois des décisions importantes à prendre, et je m'aidais souvent du Reiki, c'est après une démonstration flagrante que j'ai du coup utilisé à chaque fois le Reiki (licenciements, conflits entre personnes, avec la direction etc...)
A chaque fois que je monte un thème astrologique pour une personne, je fais appel au Reiki, pour que la personne reçoive les réponses qui lui conviennent, pour que je sois un canal et rien de plus au cours de la consultation. Le résultat est chaque fois magnifique.
Je pratique aussi le Reiki pour soulager : j'ai une âme de médecin, je n'ai pas pu l'être, mais le Reiki m'a été offert pour compenser cela. Je
l'utilise également très souvent pour soulager les animaux. Je pratique la réflexologie et je me connecte à chaque fois au Reiki afin de
donner plus à la personne. Par la pratique du Reiki et de la méditation, j'étais, mais je suis de plus en plus en phase avec l'univers, tout ce qui m'entoure et les synchronicités ainsi que mon intuition sont beaucoup plus présentes, renversantes à certains moments.
Je m'exerce à présent, à essayer de me connecter lorsque je peins ou que je dessine.
Voilà Lionel, mon parcours, et le Reiki a ceci de merveilleux, plus jamais je serai seule face à quoi que ce soit, c'est un lien direct avec l'Esprit Saint, je demande à chaque fois la permission et je remercie à chaque fois.
Le Reiki a aussi ceci de merveilleux, une fois que l'on a enclenché cette vitesse, il continue à faire son travail en nous, à son rythme, c'est une évolution en continu, un espèce de bien être de fond, un ancrage et une connexion à l'Univers. Je suis beaucoup moins dans le jugement et d'avantage dans l'acceptation. Un jour à la fois, pour aujourd'hui seulement ...
Je remercie mes guides de m'avoir mise sur cette voie, car c'est arrivé après avoir assisté à un channeling collectif (Ramta).
Cordialement
Solange.
Solange van der Stock - Lermusiaux
Gsm +32 (0)476 24 58 64

Témoignage de LEJOLY Emile
Bonjour Lionel,
Voici un petit récit de ma découverte du Reiki. Quelque peu attiré par le surnaturel et l'ésotérisme, j'étais prêt-à 65 ans- à recevoir ce cadeau du ciel qu'est le Reiki.
Lors d'un séjour dans le midi de la France en juin 2003, nous avons passé, mon épouse et moi-même, une semaine dans le sud de l'Ardèche dans une petite ville au nom prédestiné de « Joyeuse ». En déambulant sur la place lors du marché hebdomadaire, je suis tombé en arrêt devant l'étalage d'un bouquiniste et d'un livre intitulé « Initiation au Reiki » (Hochhut Klaudia). Attiré et intrigué, je l'ai feuilleté et puis je l'ai remis à sa place. Lors d'un deuxième passage, je l'ai feuilleté plus longuement et je suis quand même parti. Après une dizaine de mètres, je me suis retourné et en courant j'ai été l'acheter. Assis à l'ombre sous un immense cèdre, je l'ai lu, plutôt dévoré le jour même. Le lendemain, je l'avais relu et ma décision était prise : quoiqu'il arrive, je serai Reiki. Quand nous sommes rentrés, j'étais quelque peu malheureux car je ne connaissais personne qui pratiquait le Reiki. J'en ai parlé autour de moi et une personne amie a un jour prononcé ce mot magique .De fil en aiguille, je suis remonté jusqu'à la source et j'ai directement pris rendez-vous pour avoir des séances.  Après 6 séances,première initiation en septembre par un maître indépendant  âgé de 73 ans  et niveau 2 six mois après. Je ne pensais pas aux 2 degrés suivants  mais quand mon maître est décédé, je me suis senti interpeller et j'ai décidé de parachever la formation auprès d'une « maître Reiki » renseignée par une amie,40 ans, qui est devenue » Maître Enseignant » en même temps que moi, à 73 ans,  en janvier 2011.
 J'ai été au bout de la formation, non pour m'installer avec pignon sur rue mais pour ma formation personnelle. Je pratique à la demande sans faire beaucoup de publicité, par le bouche à oreille. J'ai eu l'occasion d'initier  au 1er  degré quelques personnes qui  étaient venues pour des soins.Ayant eu des problèmes cardiaques il y a 20 ans, j'ai aussi pensé égoïstement que cela ne pouvait que m'être bénéfique. Et cela l'a été par l'auto-traitement que, sans exagérer  je peux dire,  je  pratique presque  journellement depuis 10 ans.

Il est rassurant de savoir que quelque soient les situations rencontrées, on a là près de soi une force, une énergie que l'on peut utiliser pour soi-même et pour les autres.
Quand une personne demande un soin, je  dis toujours que le Reiki, c'est de la relaxation et du bien-être assurés mais aussi bien plus que ça. Relaxation et bien-être, j'en suis persuadé et au vu de quelques résultats presque miraculeux obtenus, alors que la médecine avait démissionné, le « bien plus  que ça » cité plus haut n'est pas exagéré.
La meilleure publicité vient d'ailleurs de ces personnes ravies des résultats.
LEJOLY Emile
Rue du Thier 19
4950 ROBERTVILLE
Tél. :+32 80446664
Portable +32 496799298

 

Témoignage de Claire Satony

Grâce au deuxième degré et aux symboles, j'ai senti ma confiance augmenter et même si j'avoue l'avoir fait sans trop y croire j'ai guéri :

- Une foulure sévère d'orteil de ma fille (après m'être assurée aux urgences que ce n'était pas une fracture car j'ai bien noté que sur des fractures il faut être attentif à la puissance du reiki qui « pourrait » réparer trop vite l'os …) en 2 séance elle a laché les béquilles et marchait normalement et a repris le sport au collège (là où elle s'était blessée et où le prof de sport fut étonnée de son retour en forme si rapide)

- Une entorse du pouce d'un de mes garçons alors qu'il avait une atèle depuis 1 semaine et n'arrivait plus à écrire

- Et quelques rhumes virant à la bronchite auxquelles les enfants sont sensibles avec cette périodez tempérée-froid / humide ++

Bref, je suis très heureuse, et je me sens prête à 300% pour ce 3ème degré même mon ti' dernier (4ans) un soir en rentrant de l'école m'a demandé « maman on peut faire du reiki » j'ai un rhume

Alors le soir, avec mes 5 loulous, petite séance des 7 chakras avec une pierre en plus que j'ai pris adaptée à chacun selon le moment

 

Témoignage de Nancy Gilissen

Avant les initiations Reiki, j'étais une femme anxieuse, sans cesse dans ses peurs d'abandon suite à des blessures d'ordre familial durant mon enfance.
 
Après avoir découvert les bienfaits des séances de Reiki sur moi, j'ai décidé de m'initié au niveau I pour pouvoir donné des soins aux autres.
 
Après quelques mois de pratique du Niveau 1, je me suis réveillée un beau matin en écoutant ma petite voix intérieure qui me guidait vers le niveau 2.
J'ai eu la chance d'avoir deux maîtres différents pour les 2 niveaux.
Le second étant Lionel Goutte qui nous accueil chaleureusement et nous forme dans un lieu splendide au milieu de la nature.
Après la journée d'initiation, il nous accompagne durant les 21 jours d'intégration par mail incluant : des conseils, des intentions, des musiques, ainsi que des soins à distance!!!!ce qui procure de l'assurance et de la confiance en soi.
 
Depuis, je vis au temps présent et mon développement personnel ne fait que progresser !
Je suis à l'écoute de moi-même et suis guidée par mes ressentis qui s'avère juste et me guide vers mon chemin de lumière et d'amour.
Je remercie l'univers de m'avoir mise sur la route de ces êtres de lumière.
Merci Lionel. 
 
 
Témoignage de Gabriel Richy 62217 WAILLY
Je joue du corps depuis un demi siècle avec des techniques allant de MK Sophro MTC Auriculo OSTEOPATHIE (mon titre) et bien d'autres intégrées
Il a fallu tout ce temps pour que Reiki vienne SACRALISER ma pratique jusqu'ici confinée (non sans résultats) dans la matérialité ... et me donner juste ma place de partenaire de l'Univers.
Je n'ai rien changé de mes gestes fondamentaux ostéopathiques: les patients habitués ont très bien accepté, apprécié et aimé qu'au décours du traitement "ostéo",  je fasse les positions sur l'arrière et l'avant en même temps (une main dessous, une dessus). Je ne pense par là trahir le Reiki Usui, en tous cas c'est ainsi qu'il s'est imposé pour le plus grand bien, le leur et le mien ... J'ai 75 ans et viens encore de découvrir 
Gratitude